POSE PARQUET CLOUE

Une technique de pose à l’ancienne pour un aspect unique.

A la différence de la pose collée et de celle flottante, la pose parquet cloué est très technique. Ce type de parquet est même le plus complexe à mettre en place, car la pose requiert différentes étapes. Il est donc nécessaire de le faire installer par un de nos professionnels pour un résultat satisfaisant.

La pose de parquet cloué peut être réalisée sur différents supports. Ainsi, elle peut se faire sur lambourdes ou sur solives ou même les deux en même temps. Selon les besoins, notre parqueteur professionnel pourra opter pour des supports continus. Il peut s’agir de contreplaqué, entre autres.

La pose de parquet cloué

Pour la pose parquet massif cloué, le sol doit être entièrement plat, uni et sec. Un sol non aplani occasionnera des aspérités et provoquera des grincements. Nos experts se serviront ainsi d’un enduit de lissage pour corriger les imperfections du sol. Dans le cas où celles-ci sont trop importantes, la réalisation d’une chape est indispensable.

Avant la pose du parquet, il importe de mettre une sous-couche qui fera office d’isolant phonique. L’expert fera en sorte de recouvrir toute la surface. Pour les parquets cloués sur lambourdes, les bandes de caoutchouc, les thibaudes, ou les panneaux de liège sont les plus utilisés. Par ailleurs, cette sous-couche sera aussi idéale pour l’isolation thermique et permet de limiter l’humidité.

Caractéristiques du parquet cloué

Les lames qui sont utilisées par notre entreprise sur ce type de pose sont plus épaisses que celles des autres. Ce qui peut expliquer sa durabilité. Elles ne sont donc pas directement clouées au support, mais sur des tasseaux (quadrillages de lambourdes). Ceux-ci sont chevillés et vissés sur la chape, puis espacés de 40 cm environ. Cette technique permet une circulation de l’air sous le plancher et offre la possibilité au bois de respirer. On est également en mesure de prévoir le passage de câbles ou de conduits. Il faut préciser que ce type de parquet est déconseillé sur les sols chauffants.

Le parquet cloué convient mieux aux constructions neuves. Celui-ci surélève le sol d’une hauteur de 50, voire, de 100 mm. Par ailleurs, il est pratique en cas de changement de revêtement du sol. Effectivement, cet espace pourra être utilisé pour poser un carrelage ou un parquet flottant, entre autres.

Les avantages des parquets cloués

Les parquets cloués sont adoptés depuis plusieurs siècles. Leur durabilité n’est plus à prouver. De plus, sous les pas, ce type de revêtement est très agréable. Il revêt généralement les salles de danse ou de sports. En outre, l’isolation phonique sur le bruit de l’impact est particulièrement performante. Elle est également conforme aux exigences du confort moderne.

D’un autre côté, si le parquet est posé sur des lambourdes flottantes, sa pose est moins chère que la pose sur isolant. Toutefois, avant de fixer votre choix, il vous sera toujours conseillé de faire des comparaisons de devis. Enfin, la durée de l’installation d’un parquet cloué est réduite si on la compare avec celle de la pose collée.

Découvrez tous nos conseils.

NOS REALISATIONS